Simplifier la gestion des créances


L'affacturage peut être une solution attrayante en matière de gestion de liquidités.

Josée Descôteaux | Journaliste

Jongler avec toutes les tâches liées au fonctionnement d'une entreprise relève de la haute voltige. Entre la gestion de l'inventaire, la quête de nouveaux clients et le paiement des factures doit s'insérer le recouvrement des créances... c'est trop! 

La solution toute désignée se nomme le service d'affacturage. Voici l'ABC d'une solution qui allège le fardeau des entrepreneurs. 

La route entre la vente d'un bien ou d'un service et l'encaissement des comptes clients peut parfois paraître longue. L'affacturage peut être une solution attrayante en matière de gestion de liquidités. Le fonctionnement est simple : votre institution financière (l'affactureur) achète vos comptes clients, vous donnant un accès immédiat à vos liquidités. L'affactureur se charge ensuite de gérer le recouvrement de vos créances. Vous évitez ainsi d'attendre l'échéance du délai de paiement de la facture.

«Nous achetons les factures, mais nous en faisons aussi la gestion pour les entrepreneurs, qui n'ont pas forcément le temps de faire les suivis de recouvrement», souligne Réal Leclair, expert en solutions de chaîne d'approvisionnement chez Desjardins.

L'affacturage s'effectue rapidement, en quelques étapes seulement. Il faut d'abord vérifier la conformité des factures, des bons de commande et des preuves de livraison, puis les liquidités sont disponibles au cours des 24 heures suivant la cession des créances. «Il n'y a pas de frais juridiques, pas de rapport à produire; tout est fait par l'institution financière», précise M. Leclair.

Toutes les créances des petites, moyennes et grandes entreprises qui vendent des biens ou des services sont admissibles à ce service, sauf celles qui sont :

  • à recevoir de consommateurs
  • relatives à des contrats d'entrepreneur général en construction
  • facturées à l'avancement des travaux.

Quand utiliser l'affacturage?

L'affacturage s'avère utile dans plusieurs situations, mais convient parfaitement aux entreprises qui : 

  • vivent une croissance rapide;
  • ont récemment décroché un nouveau contrat de vente;
  • offrent un service saisonnier;
  • accordent de longs délais de paiement (par exemple : net 90 jours);
  • excèdent occasionnellement ou fréquemment la capacité de leur crédit d'exploitation.

Complémentaire et avantageux

Complémentaire au financement traditionnel, ce service gagne à être connu puisqu'il permet d'obtenir, sans attendre l'échéance de la créance, jusqu'à 90% du prix d'achat de vos créances (le prix d'achat comptant), alors que le solde de 10% (le prix d'achat différé) est versé au moment où la créance est encaissée du client. Vous pourrez recourir à l'affacturage à votre guise, que cela soit une, dix ou cent fois au cours de l'année.

Trop beau pour être vrai, ce service coûte sans doute les yeux de la tête, pensez-vous. Détrompez-vous, le coût de l'affacturage n'est que légèrement supérieur à celui d'une marge de crédit, mais procure des bénéfices importants.

Tous les articles

Partagez ce billet