5 étapes pour dénicher «son» véhicule idéal


Parce que le cœur a ses raisons que même la raison ne connaît pas, l'achat d'un véhicule s'avère parfois très étourdissant!

Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

Quoi de plus étourdissant que de magasiner un véhicule? L'offre est infinie, les informations et les promotions abondent, les forums débordent d'avis et de conseils. À cela s'ajoutent nos désirs, nos coups de cœur et... les limites de notre budget! 

Parce que le cœur a ses raisons que même la raison ne connaît pas... voici 5 étapes utiles à garder en tête au moment de choisir «son» véhicule idéal.

1. Budget
C'est le début et le gros morceau de l'histoire. Le budget est le principal guide des bonnes décisions, pour établir le montant dédié à d'achat, mais aussi (et surtout) aux dépenses qui viennent avec : essence, entretien, assurances, etc.  

2. Neuf ou usagé 
Tout dépend du budget disponible et de l'utilisation prévue. Par exemple, l'automobiliste qui parcourt annuellement un nombre limité de kilomètres et qui sent l'appel du changement de voiture aux trois ans pourra trouver plus avantageux d'opter pour une location. L'auto neuve sera alors de la partie.

Par contre, si l'utilisateur dévore avidement des kilomètres annuellement et s'il est de nature à développer une relation à long terme avec son véhicule, l'achat pourra être préférable à la location. Selon sa situation, il optera pour du neuf ou de l'usagé. 


3. Pour le côté pratique ou pour le style
Seul, en couple, jeune famille? La réponse influencera directement le choix de véhicule. Mais attention, ce n'est pas parce que la jeune famille a besoin d'espace qu'elle ne peut avoir un véhicule qui a du style! 

Il est utile de faire une liste des incontournables que le véhicule doit posséder pour qu'il corresponde au style de vie des utilisateurs:
  • Confort : on y passe beaucoup de temps
  • Tenue de route : la sécurité avant tout
  • Espace de rangement : golf, vélo, activités sportives des enfants, bébé se promène rarement «léger»
  • Adaptation de conduite facile : plusieurs conducteurs
  • Robustesse : si le côté «expédition» est à considérer
  • Compact et économique : si la ville est le lieu de prédilection
  • Beauté, style : la cerise sur le gâteau
  • Etc.
4. Hybride, hybride rechargeable ou électrique
Ceux qui ont à cœur le développement durable et qui souhaitent diminuer leur empreinte écologique peuvent profiter d'incitatifs financiers mis en place pour encourager l'achat de voitures «vertes» :
 
  • Plusieurs institutions financières, dont Desjardins, proposent une option verte pour le financement d'un véhicule neuf, hybride ou électrique.
  • Le gouvernement du Québec offre un rabais pouvant aller jusqu'à 8000$ pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable ou entièrement électrique, et un remboursement pouvant s'élever à 600$ pour l'achat et l'installation d'une borne à la maison. Pour en savoir plus, visitez Québec roule à la puissance verte!
Les critères propres à cette nouvelle génération de véhicules, telles la distance parcourue entre les recharges et les caractéristiques des véhicules sur le marché valent la peine d'être considérés avant de prendre une décision afin d'en tirer le meilleur parti.    

Lorsque l'argent est disponible pour payer comptant, cette option évite de contracter un prêt et de rembourser en plus les intérêts qui s'appliquent. Il faut cependant s'assurer de ne pas épuiser l'argent mis de côté car, même payée, la voiture occasionnera d'autres dépenses.

Les offres de financement et les promotions associées ne manquent pas. Puisque les détails peuvent varier sensiblement d'une à l'autre, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. L'offre de financement à 0 % est-elle plus avantageuse que la remise en argent? Le choix de véhicule inclus dans une promotion est-il limité?

L'important demeure de bien évaluer et d'analyser les options en comparant deux offres, par exemple, afin d'opter pour la mieux adaptée au contexte. S'informer sur les limites et les exclusions doit impérativement faire partie de la démarche car, c'est connu, le diable se cache dans les détails.

En prenant le temps de bien analyser les options d'achat et de financement, la solution se précisera. En privilégiant d'abord la raison, vous ferez le meilleur choix, celui qui correspondra aux critères d'importance que vous accordez à tout ce qui entoure l'achat d'un véhicule... Les émotions viendront ensuite, lorsque vous en prendrez possession! 

À lire aussi : 

Tous les articles

Commentaires publiés (2)

Marie-Christine / 13 septembre 2016 15h14
Bonjour @Carl. Vous avez tout à fait raison, le choix vert n'est plus seulement écologique, il est aussi économique. D'ailleurs, nous avons un article à ce sujet qui vous intéressa peut-être: https://blogues.desjardins.com/coopmoi/2015/07/choisir-un-vehicule-vert-une-voie-de-plus-en-plus-populaire.php Merci de votre commentaire et bonne journée! - Marie-Christine
Carl Plante / 13 septembre 2016 15h03
L'achat d'un véhicule électrique est certes une question d'empreinte écologique mais aussi une question de $ : après quelques années, la voiture électrique aura permis d'économiser beaucoup de $ en essence, changements d'huile et autres dépenses inutiles qui sont évitées. Il aurait été pertinent d'aborder la question des véhicules électriques au pt 1 « Budget » : personnellement, je ne suis pas assez riche pour avoir un véhicule à essence... et de toute façon je ne souhaite pas revenir en arrière !

Partagez ce billet