De l'aide financière pour les études des enfants de familles à revenu modeste


Les parents ne sont pas tenus de cotiser au REEE pour être admissibles au Bon d'études canadien. Il faut simplement ouvrir le compte et, si vous êtes admissible, le gouvernement y versera le montant alloué.

Marie-Christine Daignault | Mouvement Desjardins

Pas toujours facile de mettre de l'argent de côté en vue des études postsecondaires des enfants! Afin d'aider les familles à revenu modeste à épargner, le Bon d'études canadien (BEC) remet un montant additionnel qui pourrait atteindre 2000$ par enfant lorsque le parent souscrit à un régime enregistré d'épargne-études (REEE). 

Angela Iermieri1 explique le programme du gouvernement canadien.

Q. 1 Qui est admissible?
 
Les familles :
Si votre enfant n'est pas admissible au bon lorsque vous ouvrez un REEE, vous pouvez toujours en faire la demande plus tard si votre situation change.

Q.2 Comment ça marche?

  • 500$ pour votre enfant à la naissance et 25$ supplémentaires pour payer les coûts d'ouverture d'un REEE;
  • 100$ pour chaque année durant laquelle votre famille reçoit l'allocation canadienne pour enfants, jusqu'à ce que votre enfant atteigne l'âge de 15 ans.
Les parents ne sont pas tenus de cotiser au REEE pour être admissibles au Bon d'études canadien. Il faut simplement ouvrir le compte et, si vous êtes admissible, le gouvernement y versera le montant alloué.

Le BEC est aussi rétroactif, ce qui veut dire que les sommes antérieures auxquelles les familles ont droit sont aussi déposées sans cotisation requise.

Le BEC ne peut servir que pour des études postsecondaires. Si votre enfant ne poursuit pas d'études postsecondaires, le gouvernement du Canada reprendra le Bon d'études canadien.

Q.3 Qu'est-ce que le REEE?

C'est un régime qui permet de : 
  • de mettre de l'argent de côté pour les études postsecondaires d'un enfant; 
  • d'accumuler un capital et de le faire fructifier à l'abri de l'impôt;
  • de profiter des subventions gouvernementales :
Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE)
Incitatif québécois à l'épargne-études (IQEE) (au Québec seulement)
Bon d'études canadien (BEC) 




Le calculateur REEE vous démontre combien vous aurez accumulé pour les études de vos enfants selon le montant investi et les subventions auxquelles vous avez droit en fonction de votre revenu familial.

Le BEC en chiffres

  • En 2014, 31,6% de tous les enfants admissibles au Canada ont reçu le BEC, une augmentation considérable par rapport au taux de participation de 29,8% de 2013. Mais la majorité n'en profite pas encore.
  • Près de 80% des enfants qui ont reçu le BEC ont aussi bénéficié d'une cotisation (de la part des parents) dans leurs REEE. Ce résultat est remarquable étant donné que les règles du programme n'exigent aucune cotisation, mais que les parents décident d'y investir un montant additionnel.

[1] Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet