Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > 5 conseils de retraités pour réussir la transition

5 conseils de retraités pour réussir la transition


Les gens affirmant avoir bien préparé leur retraite s'évaluent également plus satisfaits de celle-ci.

Angela Iermieri | Planificatrice financière | Mouvement Desjardins*

«Ah! Si jeunesse savait!» Nous aimons tous profiter des apprentissages de ceux qui nous précèdent. À plus forte raison lorsqu'il s'agit de planifier sa retraite.

Nous avons questionné 2 500 retraités canadiens afin qu'ils partagent leurs apprentissages avec les travailleurs. Voici leurs 5 meilleures suggestions pour une retraite réussie.**

1. Commencez tôt à préparer votre retraite
Les gens affirmant avoir bien préparé leur retraite s'évaluent également plus satisfaits de celle-ci. Ainsi, il y aurait un lien entre la préparation et la satisfaction de notre retraite. Mieux encore! Les gens s'étant estimés les mieux préparés ont pris leur retraite en moyenne 3 ans avant les retraités ayant évalué plus négativement leur préparation à la retraite.

2. Prévoyez des activités
Les gens qui abordent la retraite non pas comme une vacance éternelle, mais bien comme la continuité de leur «vie active», se disent plus satisfaits de leur retraite.

3. Maintenez une vie sociale active
De tout ce qui peut manquer aux retraités du travail qu'ils ont quitté, l'aspect social, les amis et la camaraderie sont de loin les aspects qui leur manquent le plus.

4. Préparez-vous et renseignez-vous
La préparation à la retraite ne consiste pas à simplement accumuler de l'argent. Et inversement, c'est plus que faire des plans pour divers projets. C'est un tout où les finances, la santé physique et le social doivent chacun avoir leur place.

5. Soyez prêts à tout
On aurait beau la préparer avec la plus grande minutie, la retraite réserve son lot de surprises. Attendez-vous à ce que tout ne se passe pas comme prévu. Ainsi, avoir l'esprit ouvert et une attitude positive pourrait vous aider à surmonter certaines déceptions, voire peines.

Vous aimerez aussi :

1 Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour le Cabinet de services financiers inc.
2 Étude d'autoévaluation du niveau d'avancement dans la planification de la retraite conduit par Desjardins en 2016

Tous les articles

Commentaires publiés (3)

Suzanne Larocque / 19 janvier 2017 14h10
Bonjour à tous. Bravo pour cette capsule informative. Grâce à ma planification et à mes économies, j'ai pu célébrer la fin de mon emploi avec le commencement d'une vie remplie de grands bonheurs: achat de ma maison de rêve au bord du lac - mon premier été en congé complet - temps passé avec mes petits enfants en pédalo ou en canoe à découvrir les milles et une merveille au bord du lac - installation d'une piscine chauffée à l'eau salée - du jardinage - la relaxation - de belles ballades avec mon mari et l'appréciation de notre coin du paradis. Et tout récemment un grand voyage spirituel en Indes - un monde de contrastes, de beauté et très inspirant surtout par sa Sainteté le Dalai Lama que j'ai eu le privilège d'entendre en audience publique. Toutes mes pointes de tarte étaient remplies sauf une dans laquelle se cachait une certaine tristesse. Étant à l'écoute de celle-ci avec l'aide du silence et de la méditation, j'ai pu identifier que ma tristesse était dû à mon besoin de connecter avec ma passion, celle à qui j'avais choisie de dire au revoir inconsciemment, via mon emploi et prendre ma retraite. Avec cette prise de conscience, j'ai pu répondre à mon besoin de connexion avec ma passion et commencer à faire des contacts pour offrir mes services de médiation en résolution de conflits, mes services de coach professionnelle en gestion du leadership et coach de vie et ce, à temps partiel. Pour combler aussi ma vie sociale, je suis devenue bénévole pour aider les personnes du troisième âge souffrant de maladies pulmonaires à faire des exercices de respiration et autres. Cela comble aussi mon besoin d'aider et de contribuer au mieux être de mon prochain et je reçois tellement de joie en retour. Pour moi, il était vraiment important de prendre 10 mois pour goûter pleinement à la vie de retraité et de refaire le plein d'énergie mentale, physique, émotionnel et spirituel avant de me plonger trop rapidement dans toutes sortes d'activités qui ne répondraient pas nécessairement à mes vrais besoins. J'aime beaucoup le point 5 - Soyez prêt à tout. Cela suppose de vouloir prendre des risques et de faire les choses différemment surtout si on n'est pas satisfait de notre situation. Il faut aussi savoir accéder à notre humilité pour demander de l'aide et se poser ou se faire poser de bonnes questions pour découvrir nos angles morts et quels sont les vrais besoins qui se cachent derrière nos émotions. Nous n'avons qu'une vie à vivre, aussi bien la combler avec le plus de bonheur possible. En vous souhaitant une année merveilleuse remplie de petits et de grands bonheur. Sincèrement, Suzanne à http://www.coaching-a-coeur-ou-vers.com/
Pierre Charron / 19 janvier 2017 10h52
Bravo ! Cette petite capsule est tout a fait approprié. Trop souvent les sujets traités relativement à la retaite tournent au tour de l'aspect financier. Loin de vouloir minimiser l'aspect financier, l'aspect psychologique et philosophique sont autant importants. À quoi bon avoir un actif financier important, très important si le retraité se sent seul, isolé, sans contact social. Au delà d'un contribution généreuse au RPA l'employeur pourrait offrir à ses futurs retraités des propositions de conselling auprès de la communauté question de permettrent aux retraités de faire la transition en douceur.
Benoît Durand / 17 janvier 2017 16h38
Je suis d'accord avec les 5 conseils que j'ai appliqués avec discipline. Par contre, cette planification m'a permis de débuter ma retraite à 46 ans d'âge et il est difficile de trouver des amis du même âge pour l'aspect social puisque les retraités dans la quarantaine se comptent sur nos 10 doigts ou presque. Difficile de compenser ce vide que j'ai comblé par la compagnie d'un chien. J'attends que mes amis soient bientôt à leur retraite eux aussi.

Partagez ce billet