5 erreurs financières faciles à éviter pour nourrir vos placements


Évitez les erreurs financières pour atteindre votre objectif.

Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

Quand il s’agit de remettre à plus tard, toutes les raisons nous semblent bonnes! Pourtant, en changeant certains comportements sans trop d’efforts, alimenter son REER et son CELI pour réaliser ses projets devient tellement plus simple!

Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins, note 5 erreurs particulièrement faciles à éviter.

1. Attendre et cotiser à la dernière minute

Pourquoi attendre quand on peut éviter la cohue de dernière minute avec des versements automatiques Cet outil efficace et simple vous permettra, en cotisant régulièrement tout au long de l’année, d’éviter le stress de la date limite.

Vous pouvez ajuster vos versements à la fréquence qui vous convient et faire croître vos investissements plus efficacement sans avoir à y penser.

2. Attendre pour investir de plus gros montants

Pourtant, un simple versement de 25 $ par semaine peut rapporter plus que vous ne le pensez. Plus vous cotisez tôt et régulièrement, plus vous épargnerez pour votre retraite, l’achat d’une première maison ou tout autre projet.

3. Ne pas recourir aux services d’un conseiller

Saviez-vous que les Canadiens accompagnés par un conseiller en finances personnelles mettent 2 fois plus d’argent de côté que ceux qui n’ont pas de conseiller?

On gagne toujours à rencontrer un conseiller. Il est le mieux outillé pour vous aider à choisir le meilleur véhicule financier et vous aider à réaliser vos projets personnels. Les petits comme les gros.

4. Utiliser son CELI comme s’il s’agissait d’un compte d’épargne

C’est pourtant ce que vous faites si vous pigez souvent dans votre compte CELI. Vous ne donnez pas la chance à votre investissement de croître. Contrairement à ce que laisse entendre son nom, le compte d’épargne libre d’impôt est avant tout un véhicule d’investissement.

Plus vous laissez vos investissements fructifier à l’abri de l’impôt longtemps, plus le rendement sera intéressant.

5. Se retirer des marchés boursiers lorsqu’ils fluctuent

Personne n’apprécie les fluctuations boursières. Mais se retirer du marché en période de volatilité peut avoir un impact important sur le rendement à long terme de vos placements.

En maintenant la stratégie de placement établie avec votre conseiller, vous favorisez l’atteinte de vos objectifs à long terme.

Vous aimerez aussi :

Vous aimerez découvrir :

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet