5 conseils pour conjuguer passion et affaires


Judith Sun, auteure-compositeure-interprète et Andréanne A. Mallette - Photo: Eva-Maude tc. Photographe

Nathalie Slight ! Journaliste

À la fois passionnée, intuitive et pragmatique, Andréanne A. Malette est ce qu'on appelle une «artrepreneur», c'est-à-dire une artiste entrepreneur. Stimulée par le succès de sa tournée Feu de camp l'été dernier, la chanteuse ajoute une corde de plus à sa guitare en devenant productrice!

1. Croire en son idée
En chanson comme en affaires, tout projet part d'une bonne idée. Pour Andréanne A. Mallette, ce fut le désir d'offrir un spectacle intimiste avec guitare, voix et feu de camp. «Comme le succès de ma tournée estivale a dépassé toutes mes attentes avec plus de 40 spectacles dans les campings aux quatre coins de la province, j'ai vu là l'occasion de faire grandir mon idée, de produire d'autres artistes selon la même formule.»

Pour avoir regardé avec grand intérêt l'émission Dans l'œil du dragon, elle ne peut s'empêcher de croire qu'un étudiant, une maman, un retraité ou une artiste comme elle peut transformer une bonne idée en superbe entreprise!

2. Se faire conseiller
Pour Andréanne, inclure d'autres artistes qu'elle-même dans la programmation des spectacles Feu de camp venait avec son lot de questionnements. «Je suis allée rencontrer un avocat spécialisé en droit des affaires qui m'a conseillé d'incorporer ma compagnie afin d'en faire une entité à part entière, pour séparer Andréanne A. Malette l'artiste et la tournée que je produis. Pour l'instant, les avantages sont surtout d'ordre légal, avec les assurances, mais éventuellement je pourrai bénéficier d'avantages fiscaux. Bien sûr, l'incorporation vient avec des frais, et un léger vertige je dois l'avouer, mais il s'agit d'une étape nécessaire pour prospérer éventuellement en affaires.»

3. Passer en mode entrepreneur
Autre étape importante pour l'artiste: ouvrir un compte affaires. «Je suis allée chez Desjardins, à la même caisse où j'ai ouvert mon premier compte, lorsque j'étais enfant, à Granby. Là-bas, je me sens en confiance. Si j'ai besoin de conseils, je sais que je serai bien épaulée. Aujourd'hui, lorsque j'accède à mon profil Desjardins par Accès D et que je vois mon compte d'affaires juste en dessous de mon compte personnel, je ressens une petite pointe de fierté!»

4. Apprivoiser le métier
Andréanne possède assurément l'étincelle entrepreneuriale, mais, comme elle est d'abord et avant tout une artiste, elle doit apprendre à bien gérer son entreprise. «J'ai récemment suivi une formation sur les différentes formes juridiques d'entreprises et sur la fiscalité pour les petites entreprises. Comme je fais énormément de route, j'écoute dans ma voiture des livres audio sur le marketing et la gestion. Je suis autodidacte en matière entrepreneuriale, alors j'utilise tout ce qui est à ma disposition pour apprendre.»

5. Se projeter dans l'avenir
Dans les prochaines semaines, Andréanne annoncera la programmation de la tournée Feu de camp 2017. Des propriétaires de camping, des organisateurs d'événements estivaux et des clients privés de partout au Québec réserveront les spectacles que propose la productrice. «L'été prochain, nous serons quatre artistes à sillonner le Québec. L'été suivant, pourquoi pas le double?» 

Pour plus d'information sur la tournée Feu de camp 2017, visitez www.andreanneamalette.com.

Vous aimerez aussi :


Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet