Faire ou non sa déclaration d'impôt pendant ses études?


Si vous avez reçu des revenus d'emploi, il se peut que vous puissiez récupérer certaines retenues versées aux gouvernements par votre employeur.

Angela Iermieri | Planificatrice financière | Mouvement Desjardins 

Oui! Pourquoi? Pour profiter des avantages de votre déclaration de revenus. 

Voici 6 raisons pour lesquelles les étudiants ont intérêt à penser «fiscalité» et, ainsi, éviter de laisser passer des crédits auxquels ils ont droit :

1. Récupérer certains montants retenus sur la paie
Durant les études, chaque sou compte. Si vous avez reçu des revenus d'emploi, il se peut que vous puissiez récupérer certaines retenues versées aux gouvernements par votre employeur, par exemple des cotisations versées à la Régie des rentes du Québec (RRQ) ou au Régime de pension du Canada (RPC).

 Si votre impôt à payer est inférieur aux crédits d'impôt auxquels vous avez droit, l'impôt versé aux gouvernements fédéral et provincial peut vous être remboursé. Le crédit de base permet de ne payer aucun impôt si votre revenu imposable pour 2016 est inférieur à 11 474 $ au fédéral et à 14 438 $ au Québec.

2. Accumuler des droits REER
Dès la production de votre première déclaration de revenus, même avant 18 ans, les droits REER commencent à s'accumuler sur vos revenus gagnés. Pas d'argent pour cotiser? Aucun problème! Les cotisations non utilisées s'accumulent et serviront plus tard, lorsque les revenus seront plus élevés et que la réduction d'impôt sera intéressante.

3. Se positionner en vue du crédit TPS/TVH et du crédit d'impôt pour solidarité du Québec
Ces crédits sont versés aux particuliers à revenu faible ou modeste. Une des conditions pour être admissible est d'avoir produit une déclaration de revenus, même si vous êtes sans revenu. Eh oui, c'est ce qui vous permet de confirmer que vous êtes à faible revenu ou même sans revenu et de démontrer votre admissibilité aux divers crédits. Vous devez avoir plus de 19 ans pour recevoir le crédit pour la TPS/TVH alors que vous devez avoir plus de 18 ans pour recevoir le crédit pour solidarité.

4. Demander le montant relatif aux études et le montant pour manuels
2016 est la dernière année pour en profiter, pourquoi s'en priver? Ce crédit peut être demandé par l'étudiant ou par les personnes qui l'ont à charge. Tout montant antérieur inutilisé demeurera disponible pour les années à venir. Seul l'étudiant peut demander le report de ce montant.  

5. Utiliser le crédit d'impôt pour frais de transport en commun
Dernière année pour demander la totalité de vos frais! Lorsque c'est la principale façon de se déplacer, cela représente une dépense importante alors ça vaut la peine d'en tirer profit. Le budget fédéral 2017 propose d'éliminer ce crédit dès le 1er juillet 2017, vos frais encourus après cette date ne seront plus admissibles. 

6. Payer son dû
Si vous avez reçu des bourses d'études, des revenus d'intérêts ou de dividendes sur des placements ou le paiement d'aide aux études provenant d'un régime enregistré d'épargne-études (REEE), ces montants s'ajoutent à votre revenu d'emploi. Si l'impôt sur la somme de vos revenus dépasse vos crédits d'impôt, vous avez de l'impôt à payer. Comme citoyen, l'impôt que vous payez contribue au bien-être de la société.

Tous les articles

Partagez ce billet