Liste utile pour éviter de se vider les poches en vacances


Sans camper, il est possible de manger à coût réduit en apportant une glacière et des produits de base et magasiner local.

Marie-Christine Daignault | Mouvement Desjardins

Avril, c’est le temps de penser vacances d’été. Pour la plupart des familles, le défi n’est pas de trouver les idées, mais de respecter le budget.

Voici un petit rappel des principales dépenses à planifier afin de vous offrir des vacances sans stress financier.

Les déplacements

La voiture :

  • essence
  • assurance
  • mise au point avant le départ
  • stationnements
  • péages
  • traversiers
  • les extras si vous voyagez avec une roulotte ou un véhicule récréatif
  • etc.

Les transports en commun :

  • métro
  • autobus
  • taxi
  • train
  • traversier
  • avion

L’hébergement

Camping

Bon à savoir : l’entrée dans les parcs nationaux canadiens est gratuite en 2017 à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération.

Location : hôtellerie, chalet, copropriété

Bon à savoir: pour certains types d’hébergement, des rabais pourraient s’appliquer pour plusieurs nuitées consécutives.

Échange de maison

Bon à savoir : il est essentiel d’aviser sa compagnie d’assurance.

La nourriture

Le « fait vous-même »

Sans camper, il est possible de manger à coût réduit en apportant une glacière et des produits de base.

Restaurant

Avec l’hébergement, il s’agit du poste budgétaire le plus important des vacances. Ne pas sous-estimer! Il peut en coûter minimalement entre 15$ et 30$ par jour par personne selon les choix de restaurant et le nombre de repas.

Les grands oubliés

  • Assurance: informer votre assureur automobile si vous franchissez nos frontières.
  • Assurance voyage: connaître ses couvertures (actuelles et possibles) si vous voyagez au Canada ou à l’étranger.
  • Médicaments : prévoir sa médication habituelle sans négliger les essentiels de la trousse de premiers soins selon la destination choisie.
  • Fonds d’urgence : épargner un montant qui servira à couvrir les «tant qu’à y être» et les imprévus, les agréables comme les autres.
Vous aimerez aussi :

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet