Rebondir après des difficultés financières


L'éducation financière et l'accompagnement budgétaire sont au cœur de la mission des organismes comme EBO, tout comme du programme Fonds d'entraide Desjardins.

France Michaud | Mouvement Desjardins

En 2013, un problème de santé impose un arrêt de travail à Aïssatou* et l’entraîne dans une spirale de difficultés financières. Heureusement, elle a su rebondir. Chronique de la remontée d’une femme courageuse, qui a su faire appel aux bonnes ressources.

Originaire d’Afrique de l’Ouest, Aïssatou vit au Canada depuis près de 20 ans et travaille depuis presque aussi longtemps dans un organisme fédéral. Tout allait bien pour elle jusqu’à ce qu’une maladie professionnelle la force à cesser de travailler pendant quatre mois.

La baisse de revenu entraînée par cet arrêt de travail a aussitôt déséquilibré le budget de cette mère monoparentale de quatre enfants, provoquant ainsi le début de l’endettement et des difficultés financières.

Le mauvais sort s’acharne

Alors que sa situation financière était déjà précaire, Aïssatou a subi un accident qui lui a fracturé plusieurs côtes, ce qui a entraîné un nouvel arrêt de travail… sans solde cette fois. « C’est à ce moment que le gouffre financier s’est véritablement ouvert sous moi », explique-t-elle.

Pour combler le manque à gagner, Aïssatou s’est tournée vers un prêteur sur salaire… sans se douter qu’il s’agissait d’un piège qui ne ferait qu’accroître sa détresse financière. De fait, le taux d’intérêt extrêmement élevé de ce type de prêt a vite fait de l’entraîner dans le cercle vicieux du surendettement.

De l’aide à sa portée

Heureusement, c’est à ce moment qu’elle a entendu parler du Centre d’éducation financière EBO, partenaire des caisses Desjardins d’Ottawa en vertu du programme Fonds d’entraide Desjardins. Elle y a immédiatement trouvé l’appui qu’elle cherchait. « J’y ai été accueillie, respectée et rassurée. Le conseiller budgétaire qui m’a accompagnée a été un ange pour moi! » raconte-t-elle.

Ce conseiller, c’est François Leblanc, un vieux routier de la consultation budgétaire. De fait, l’éducation financière et l’accompagnement budgétaire sont au cœur de la mission des organismes comme EBO, tout comme du programme Fonds d’entraide Desjardins.

Le regard porté sur l’avenir

Les premiers échanges entre Aïssatou et François ont permis à ce dernier d’acquérir une bonne compréhension de la situation et de ce qui l’a créée, de manière à trouver ensuite les meilleures solutions.

« Personne ne planifie se retrouver dans pareille situation, souligne le conseiller budgétaire. On ne cherche donc pas de coupable et on regarde en avant, on examine comment on peut se rattraper. Notre approche est basée sur l’écoute et l’absence de jugement », poursuit-il. « C’est une approche très humaine, confirme Aïssatou. Dès le départ, je me suis sentie soutenue, accompagnée, valorisée. »

Une étape à la fois

C’est ainsi que François a d’abord aidé Aïssatou à redresser son budget, en plus de lui offrir des conseils utiles et de la diriger vers d’autres ressources communautaires susceptibles de l’aider. Aïssatou a aussi bénéficié d’un prêt de 800 $ afin d’éviter de subir une coupure d’électricité. « Ce type de prêt est généralement offert en dernier recours, souligne François Leblanc. Auparavant, Aïssatou a accepté de faire énormément de sacrifices afin d’assainir sa situation financière. Elle a même réussi à convaincre ses enfants de faire leur part! »

Aujourd’hui, bien que François et elle n’aient pas fini de travailler ensemble, Aïssatou se dit beaucoup plus optimiste et positive. « L’accueil que j’ai reçu au Centre EBO est sans conteste ce qui m’a redonné espoir et confiance, et ce qui m’a remise sur les rails. Ça, je ne l’oublierai jamais! » conclut-elle.

Un partenariat entre les caisses Desjardins et le Centre d’éducation financière EBO

« C’est un beau partenariat qui nous lie aux caisses Desjardins de la région d’Ottawa, explique François Leblanc, conseiller budgétaire au Centre d’éducation financière EBO. En plus de nous permettre d’offrir de petits prêts lorsque la situation l’exige, l’appui financier reçu des caisses soutient notre travail de consultation budgétaire et nous permet d’offrir ce service à un plus grand nombre de personnes. Cet appui est aussi une marque de reconnaissance de Desjardins envers notre travail et notre capacité de répondre aux besoins de la communauté. »

* Aïssatou est un prénom fictif pour protéger son anonymat.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet