Assurance : avez-vous votre stratégie pour la retraite?


Une bonne analyse globale de la situation servira à choisir la stratégie la plus appropriée.

Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

Le mythe qu'une assurance vie sert à payer les «derniers frais» est tenace. À la retraite, les frais liés au décès devraient déjà avoir été prévus. Cependant, d'autres besoins sont là. Une bonne analyse globale de la situation servira à choisir la stratégie la plus appropriée. Quelle sera la vôtre?

Norbert Labelle, conseiller en sécurité financière chez Desjardins*, présente 4 stratégies pour combler efficacement vos besoins à cette étape de vie.

1. Remboursement des dettes
«Si vous avez encore un emprunt hypothécaire, combien de temps l'aurez-vous encore? Il faut envisager une option pour se prémunir en cas de décès, car l'assurance sur le prêt peut se terminer avant ce dernier. En effet, c'est à 69 ans que le dernier renouvellement de l'assurance sur le prêt est possible. Donc, si votre prêt doit se prolonger au-delà de cette période, il serait prudent de prévoir souscrire une assurance individuelle», suggère M. Labelle.

2. Création de richesse
Tout va bien. Vous êtes en bonne santé, vous avez votre situation financière bien en main, vous avez des revenus réguliers qui vous permettent de vivre à l'aise, sans stress financier, et vous possédez beaucoup d'éléments d'actif : des REER, de l'argent qui dort dans un compte ou dans des placements et dont vous ne prévoyez pas avoir besoin.

Vous pouvez alors envisager la stratégie de création de richesse, c'est-à-dire prendre une partie de l'argent qui dort pour vous acheter une assurance vie. Vous augmentez ainsi votre patrimoine sans faire trop d'efforts et vous créez de la richesse pour les héritiers.

3. Don planifié
Vous «achetez» une assurance vie au lieu de faire un don annuellement à un organisme ou une fondation. Vous utilisez le montant d'argent équivalant au don pour payer la prime annuelle et vous recevrez un reçu pour impôt de la part de l'organisme choisi. Le montant d'assurance vie sera versé à l'organisme désigné à votre décès. Il ne recevra pas d'argent annuellement, mais profitera du montant de l'assurance vie. Vous faites donc fructifier votre don en prenant l'assurance vie.
4. Impôt à payer
«Y aura-t-il de l'impôt à payer à votre décès? Si ce n'est pas déjà fait, votre planificateur financier peut vous aider à l'évaluer. S'il y en a, qui le paiera, vos héritiers ou l'assureur vie? 

En prenant une assurance vie pour éponger ces frais, la succession restera intacte. Techniquement, les payeurs demeurent les héritiers, mais l'argent proviendra de l'assurance vie. 

Aujourd'hui, il faut voir l'assurance vie comme un outil financier qui présente plusieurs avantages selon la stratégie utilisée. Certains types d'assurances vie offrent la possibilité d'y inclure des placements à l'abri de l'impôt, une autre manière de faire fructifier votre épargne sans les inconvénients fiscaux», conclut M. Labelle.

Votre planificateur financier et votre conseiller en sécurité financière sont les mieux placés pour vous guider vers le meilleur produit et la meilleure stratégie pour vous.

Tant qu'à y être, vérifiez...
... la couverture d'assurance offerte par votre employeur : 
- Se poursuivra-t-elle ou non? 
- Si oui, dans quelle mesure?  
- Quelles sont les protections annulées? 
- Quelle est votre solution de rechange?

Idéalement, la révision de votre assurance collective devrait se faire entre 5 et 10 ans avant la retraite.

De façon générale, les assurances collectives annulent la protection santé lorsque l'assuré atteint 65 ans, car il obtiendra cette protection en s'inscrivant auprès de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ). 

... la pertinence d'une assurance complémentaire
Chaque personne doit évaluer sa situation selon son historique familial de santé : cancer, maladie du cœur, perte d'autonomie, etc. Selon le cas, l'assurance maladies graves ou l'assurance en cas de perte d'autonomie, aussi appelée assurance soins de longue durée, contribuerait à réduire le stress financier.

*Employé de Desjardins Sécurité financière, cabinet de services financiers.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés (6)

Marie-Christine / 24 mai 2017 12h08
Bonjour @Nicole. Les membres profitent directement à leur caisse de notre offre complète d’assurance et d’épargne. Vous pouvez rencontrer un conseiller pour faire le point sur votre situation personnelle: https://www.desjardinsassurancevie.com/fr/nous-trouver Bonne journée - Marie-Christine
Nicole Pierre / 23 mai 2017 21h19
Bonjour, En lisant les informations, étant donné que je suis proche à la retraite. je pense qu'il est de toute importance pour moi de savoir davantage les conditions de ma retraite afin de n'avoir pas de surprise quand vient le temps. Pour cela, une rencontre à un,une spécialiste s'avérerait importante. Merci de me répondre. Nicole Pierre
Marie-Christine / 19 mai 2017 8h46
Bonjour @Michel. Je ne suis pas certaine de bien comprendre les informations dont vous avez besoin. Je vous invite à voir les caractéristiques de ce produit ici : https://www.desjardins.com/particuliers/assurances/assurances-pret-marge-solde-credit/assurance-pret/index.jsp Pour obtenir une réponse personnalisée, vous pouvez également prendre rendez-vous avec un conseiller en caisse par internet https://pservices.desjardins.com/demandes/wr/prv.html ou par téléphone au https://www.desjardins.com/localisateur/index.jsp?typeRecherche=caisse Merci de votre intérêt ! Marie-Christine
Michel Gagnon / 18 mai 2017 14h25
attend toujours vos commentaires et avoir plus d'info
Michel Gagnon / 18 mai 2017 10h43
assurance nécessaire pour l'hypothèque info svp
Suzanne Vachon / 17 mai 2017 16h47
Oui, j'ai l'assurance qu'il me faut.

Partagez ce billet