Déductions admissibles comme frais d'entreprise: comment s'y retrouver?


Assurez-vous de respecter les limites qui s'appliquent aux dépenses d'entreprises admissibles tout au long de l'année.

Mélanie Larouche | Journaliste

Comme entrepreneur, vous savez que certaines de vos dépenses sont admissibles pour déduction d'impôt. Là où ça devient embêtant, c'est de savoir lesquelles et quand elles sont admissibles.

Voici quelques pistes utiles pour déterminer si vous ratissez trop ou pas assez large:

Bureau à domicile 
Pour un bureau à domicile, c'est la proportion que ce dernier tient dans votre maison qui entre en ligne de compte. Le résultat permet de déterminer le pourcentage des dépenses associées au logement : 
  • mensualité de loyer ou intérêts hypothécaires,
  • frais d'assurances,
  • impôts fonciers, etc. 
N'oubliez pas les autres frais comme :
  • les télécommunications (Internet, téléphone, etc.), 
  • les fournitures de bureau, 
  • l'achat de publicité,
  • le matériel informatique, etc.
Véhicule pour affaires
Dans ce cas aussi, un pourcentage des mensualités sert pour la déduction, selon l'utilisation et le kilométrage parcouru pour les besoins de l'entreprise, notamment :
  • le paiement ou la location du véhicule,
  • l'essence,
  • l'entretien et les réparations,
  • l'immatriculation, les assurances et le permis de conduire.
Sorties avec des clients
Les dépenses admissibles sont plus difficiles à cerner pour ce volet. Voici quelques exemples pour lesquels une déduction d'impôt de 50% est envisageable :
  • repas pris avec un client,
  • sorties avec des clients, comme aller voir une partie de hockey ou faire du ski, dans une volonté de développer la relation d'affaires. 
Par contre, le golf et la pêche ne sont pas admissibles. Embêtant de savoir, n'est-ce pas? N'hésitez pas à consulter le site Web de l'Agence de revenu du Canada (ARC) pour vous permettre de trancher.

Déduction pour amortissement
En affaires, acquérir des véhicules, de l'ameublement, du matériel informatique et technologique ou de l'immobilier pour développer son entreprise va de soi. 

Ces dépenses d'affaires, de la catégorie des «biens en immobilisation», font l'objet d'une déduction amortie sur quelques années dont le nombre est établi selon un pourcentage du coût d'achat et la durée de vie du bien. 

Une liste exhaustive des catégories de biens est publiée par l'ARC et chacune a son propre taux d'amortissement. 

2 conseils de l'expert
Arriver l'esprit tranquille au moment de faire sa déclaration de revenus, c'est possible, selon Dominique Renaud, spécialiste en fiscalité chez Desjardins. Il s'agit de s'assurer de respecter les limites qui s'appliquent aux dépenses d'entreprises admissibles tout au long de l'année : 
  • Référez-vous toujours à la Loi de l'impôt sur le revenu pour vous assurer d'être conforme aux règles établies par l'ARC.
  • Dans le doute, 
    • consultez les outils Web au sujet de cette loi mis à la disposition des entrepreneurs pour faciliter la gestion de leur entreprise,
    • demandez conseil à un professionnel. 

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés (2)

Marie-Christine / 19 décembre 2017 9h22
Bonjour @René. Pour être admissible, un uniforme doit permettre d’identifier l’entreprise ou le travail d’un employé. Par exemple, pour un employé d’une caisse, un uniforme est considéré distinctif s’il porte l’identification de la caisse, imprimée ou brodée de façon permanente dans le tissu. À défaut, les vêtements acquis pour rencontrer des clients ne seront pas déductibles. Bonne journée - Marie-Christine
RENE LABROSSE / 14 décembre 2017 2h36
Bonjour Madame Larouche, Pour les habits admissibles pour rencontrer les clients, Que faire?

Partagez ce billet