La sieste pour améliorer la productivité au travail


Un petit dodo en après-midi pourrait améliorer la productivité des employés.

Geneviève Mallette | Mouvement Desjardins

Longtemps perçue comme un signe de farniente, la sieste au travail est de plus en plus considérée par les employeurs. En effet, un petit dodo en après-midi pourrait améliorer la productivité des employés.

Il vous arrive de somnoler en cours de journée? En réunion, vos employés répriment quelques bâillements? Une courte sieste pourrait être bénéfique à tous. Le principe est un jeu d'enfant : on s'assoupit de 5 à 20 minutes après le dîner afin d'entrer dans un sommeil léger. Cette courte pause permet d'amorcer la récupération physique et de réparer les fonctions cognitives essentielles à l'exécution de tâches, comme la concentration et la mémoire.

Pour implanter la sieste au boulot, il suffit d'aménager des espaces destinés au repos ou de se munir de mobiliers adaptés pour la sieste à son poste de travail. Mais par-dessus tout, il est primordial de changer la perception souvent négative de ses pairs à l'égard de la sieste. Elle doit devenir un comportement accepté et même encouragé par l'entreprise. Plusieurs grandes organisations comme Huffington Post, British Airways, Nike et Danone ont adopté la pratique de la sieste depuis quelques années.

L'idée vous séduit? Voici le mode d'emploi d'une sieste efficace :

Quand :     entre 13 et 15 heures pour ne pas nuire au sommeil du soir.
Durée :  de 5 à 20 minutes.
Où :          dans une salle de repos, à son bureau ou à la cafétéria.
Position :  assise, tête baissée, jambes allongées, bras croisés ou accoudés au bureau. 

Fermez les yeux, inspirez et expirez lentement cinq à dix fois. Décontractez tous vos muscles et laissez venir les bâillements. Au réveil, respirez profondément, étirez les jambes, les bras et la nuque, puis ouvrez enfin les yeux.

Une chose est sûre, vos employés vous seront très reconnaissants de leur accorder ce moment de répit, juste à temps pour l'agitation de la rentrée. Et si vous voulez creuser le sujet du sommeil encore plus loin, vous trouverez une foule de renseignements complémentaires sur cette page Web.

Bon roupillon!

Vous aimerez lire aussi : 5 astuces pour (enfin?) mieux dormir

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet