Préparer sa succession en 6 étapes simples


Tout événement de vie qui entraîne des décisions financières et des choix importants pour l'avenir est un bon indicateur que c'est le temps de planifier ou de replanifier.

Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

Personne n'est éternel, même si l'idée peut séduire. Alors, puisque nous n'en sommes pas là, il faut bien songer à notre succession à un moment ou à un autre. 

La planification de la succession est beaucoup plus simple qu'on le pense. Tout est une question de priorités. 

Que vous ayez ou non des enfants ou un conjoint, planifier votre succession est la seule garantie que vos volontés seront respectées. Mieux elle est planifiée, moins de complications il y aura. 

Quand s'y mettre ?
Tout événement de vie qui entraîne des décisions financières et des choix importants pour l'avenir est un bon indicateur que c'est le temps de planifier ou de replanifier.  Par exemple : 
. une union
. une naissance
. l'achat d'une maison
. une séparation
. une recomposition familiale.

Comment faire ?
Étape 1. Les documents
Dressez l'inventaire de vos biens et rassemblez tous vos documents juridiques (comptes bancaires, REER, polices d'assurance vie, déclarations de revenus, contrats de mariage, certificat de copropriété, etc.).

Étape 2. Les avoirs
Complétez votre bilan successoral avec un spécialiste pour dresser le portrait global de la valeur de vos biens.

Étape 3. Les impôts 
Maximisez ce que vous allez léguer. Mettez des mécanismes en place afin de réduire les retombées fiscales de votre succession.

Étape 4. L'héritage
Rédigez votre testament afin de faire connaître vos volontés, c'est-à-dire à qui vous voulez léguez vos biens et vos avoirs et quelle répartition s'appliquera. 

Étape 5.  Les finances
Prévoyez un mandat de protection. Il contiendra vos directives pour s'occuper de vous, de vos avoirs et de vos finances au cas où vous deviendriez inapte.

Étape 6. Les situations particulières 
Un enfant mineur ou issu d'une union précédente, handicapé ou ayant une dépendance aura besoin de protection qui viendra avec une planification appropriée. Dans certains cas, une fiducie testamentaire pourrait être envisagée.

Lire l'article pour l'Ontario

Vous aimerez aussi lire : 

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés 1

Aïcha Boucetta / 11 novembre 2017 20h27
Tes intéressant comme sujet, j aimerai bien aussi que vous parliez de la retraite pour le prochain numéro. Merci !

Partagez ce billet