Dons: comment bien choisir sa cause?


« On ne naît pas généreux, on le devient », a dit le lauréat du prix Nobel de la paix, Elie Wiesel. Et même la générosité se planifie!

Marie-Christine Daignault | Mouvement Desjardins

Il n'existe pas de mauvaises causes, mais impossible de donner à tous les organismes. Donc, comment choisir ?

Voici 4 questions utiles à se poser avant de faire un choix.

1. Pourquoi donner ?
  • Qu'est-ce qui est important pour moi ?
  • Qu'est-ce qui me touche ? 
  • Quelle réalité me préoccupe ?
La santé, l'éducation, l'environnement, l'accès à l'eau, la malnutrition, les saines habitudes de vie, les enfants, les aînés, le respect des droits, la dignité, les animaux... Les possibilités ne manquent pas.

2. Quel rayon d'action privilégier ?
Local, provincial, national, international... l'aide n'a pas de limite. La recherche de dons non plus.

3. S'engager, oui, mais jusqu'où ?
Il y a ceux qui vident leurs poches à l'épicerie ou au coin de la rue pour encourager un groupe, ceux qui préfèrent relever des défis, ceux qui adorent la retenue sur le salaire, ceux qui attendent plutôt d'être sollicités à la porte ou au téléphone...

4. Où va l'argent ?
Comment l'argent amassé est-il utilisé ? Les organismes les plus efficaces consacrent environ 75 % des dons ou plus au financement de leurs programmes.

Les informations de l'organisme (rapport annuel, liste des membres du conseil d'administration, mission, états financiers) sont-elles disponibles ?

Quelle sera votre cause cette année ? 

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés 1

DeRepentigny / 8 janvier 2018 18h25
....bel analyse!

Partagez ce billet