Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > 15 exercices financiers payants à tester en 2018

15 exercices financiers payants à tester en 2018


Cette année, suivez notre programme de «mise en forme» financière!

Adèle Manseau | Mouvement Desjardins

À chaque nouvelle année ses défis, mais, côté finances, vos préoccupations demeurent sensiblement les mêmes. Nous vous avons demandé quels sont vos trucs pour garder vos finances en santé, ceux qui fonctionnent «dans la vraie vie».

Nous avons résumé vos idées en 15 exercices et, bien sûr, nous les avons fait «approuver» par notre experte Angela Iermieri*, planificatrice financière chez Desjardins. 

Vous êtes plusieurs à l'affirmer. Il faut se ramener à l'esprit ces bonnes pratiques financières. Souvent dites, écrites et répétées, elles sont essentielles car elles servent de guide pour suivre le programme de «mise en forme» financière.

Exercice 1 : Épargne 
Utiliser l'épargne par prélèvement périodique afin de vous «traiter en priorité» dans votre budget. Vous vous assurez ainsi de nourrir votre coussin financier sans vraiment vous en rendre compte. 

Bon à savoir : l'épargne servira autant pour les imprévus que pour réaliser des projets aussi variés que l'achat d'électroménagers, les prochaines vacances, cotiser à un REER ou à un CELI. Et je partage votre point de vue, il n'est jamais trop tôt ou trop tard pour le faire.

Exercice 2 : Crédit
Payer ses dettes notamment en ramenant à zéro chaque mois votre solde de carte de crédit. Cette suggestion, particulièrement d'actualité après la période des fêtes, nourrit habituellement généreusement les comptes. Elle gagne à être répétée toute l'année.

Si vous ne pouvez pas acquitter le solde complet, assurez-vous de verser plus que le montant minimal exigé afin de régler cette dette le plus rapidement possible.


Exercice 3 : Budget 
Sur ce sujet aussi vous remettez les pendules à l'heure. Dépenser moins que ce que l'on gagne en gardant l'œil sur ses revenus et ses dépenses, en plus de prévoir celles qui reviennent moins souvent dans l'année mais tout de même régulièrement, c'est effectivement la meilleure manière d'atteindre ou de conserver l'équilibre budgétaire sans se blesser financièrement. 

Bon à savoir : la pratique des exercices 1 et 2 vous préparera efficacement à maîtriser l'exercice 3. Pour vous aider dans votre programme, utilisez notre outil budgétaire mis  à votre disposition, c'est gratuit!

Exercice 4 : S'informer
On entend souvent dire que la vie est une école, eh bien, les finances font partie de l'apprentissage et, selon vos réponses, vous en êtes très conscients. Comme dans toute «formation», il ne faut pas hésiter à poser des questions, se faire accompagner, utiliser les outils à sa disposition, se questionner et lire pour en apprendre plus et gagner en aisance. 

Bon à savoir : pour vous aider dans ce cheminement, consultez :
Exercice 5 : Réfléchir sur ses habitudes de consommation
Selon vos commentaires, votre réflexion est déjà bien amorcée. Bien sûr, plusieurs dépenses de subsistance sont inévitables : payer le loyer, l'épicerie, l'électricité, les déplacements, les vêtements, etc.

Mais, là où il est possible d'agir, c'est sur les autres dépenses, celles qui, de fil en aiguille, finissent par atteindre un montant important, au risque de déséquilibrer vos finances. Ça vaut la peine de réfléchir avant d'agir, de s'interroger sur la pertinence avant la dépense afin de trouver des solutions plus «payantes» pour vous.


Exercices en vrac 
6. Apporter du «fait maison» au travail, comme le café et le lunch
7. Éviter les achats impulsifs (ça s'applique aussi pour les achats en ligne)
8. Profiter d'activités gratuites
9. Acheter du recyclé (vêtements, équipement de sport, ameublement, etc.)
10. Négocier ses tarifs Internet et de cellulaire
11. Utiliser le transport en commun ou le vélo si c'est possible
12. Surveiller les rabais dans les épiceries et adapter le menu de la semaine en conséquence
13. Fréquenter la bibliothèque municipale
14. Surveiller sa consommation d'énergie
15. Laisser ses cartes à la maison et n'apporter que de l'argent liquide lors du magasinage 

Merci de nous avoir fait part de vos bonnes idées!

Vous aimerez aussi lire :

* Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.

Tous les articles

Commentaires publiés (10)

Angela Iermieri / 16 janvier 2018 16h21
Bonjour@Gabrielle. Effectivement afin de faire fructifier son épargne il faut l'investir. La gamme de produits de placements est vaste, votre conseiller pourra vous faire des recommendations selon votre profil d'investisseur. Vous pouvez également répondre à quelques questions et l'assistant en épargne placement vous offrira des solutions de placement. Suivez ce lien:https://static.mouv.desjardins.com/applications/particulier/rid/#/question/projet?lang=fr&prov=dcom Bonne journée! - Angela
Angela Iermieri / 16 janvier 2018 15h54
Bonjour@Roch. L'utilisation d'outils pour faire le suivi de ses revenus et de ses dépenses est effectivement une bonne idée. Desjardins offre l'outil de gestion budgétaire, Mon budget, disponible dans AccesD, qui vous permet d'avoir un portrait clair de vos revenus et de vos dépenses et vous aide à définir des objectifs, créer des projets et d'épargner en vue de la réalisation de ceux-ci. Pour en savoir plus visitez le: https://desjardins.com/particuliers/comptes-services-relies/modes-acces-comptes/internet/outil-budgetaire/ . Bonne journée! - Angela
Gabrielle Gervais / 16 janvier 2018 13h27
Merci pour vos bins conseils. Toutefois je suis déçue parce que je m’attendais à des solutions d’investissement. Que ferons-nous avec l’argent épargné par vos conseils. Oublions pour le moment les CPG comme véhicule de placement. J’aimerais avoir d’autres suggestions si c’est possible. Merci pour l’attention apportée à ma demande.
O. St-Pierre / 16 janvier 2018 12h58
Si augmenter ses revenus veut dire augmenter ses heures de travail ou son taux de stress, je n'adhère pas, merci. Je préfère réduire mes dépenses et grossir mon compte en banque et non celui de Nike ou Amazon...
Roch Desjardins / 16 janvier 2018 12h19
J'utilise depuis plus de 30 ans des logiciels comptable personnel. Présentement Kmymoney, gratuit et surtout très performants, tout en étant trés simple d'utilisation. Cela permet de voir ou passe son argent, simplifie en régigeant son rapport d'impôt. Notez que je suis un simple commis d'entrepôt.
Marie-Christine Daignault / 16 janvier 2018 11h10
Bonjour @Pierre. Bonne année à vous également! C'est vrai qu'augmenter ses revenus est une option fort intéressante, toutefois elle n'est pas à la portée de tous. En finances personnelles, le grand défi est généralement d'équilibrer ses dépenses en fonction de ses revenus (peu importe la hauteur de ceux-ci). Bonne journée ! Marie-Christine
Denis Neveu / 16 janvier 2018 11h01
N’apporter que de l’argent liquide pour magasiner, c’est dépassé et dangereux. Vive la carte de débit pour magasiner. Le seul endroit où il est bon d’avoir un montant fixe d’argent liquide qu’on ne dépassera pour aucune considération, c’est au casino. En ce qui concerne les cartes de crédit, il faut ne jamais payer d’intérêt et on profite de l’avance des magasins.
Pierre P. Bélanger / 16 janvier 2018 10h56
Très intéressant mais déçu de constater que tous les exercices sont orientés sur le contrôle des dépenses (ce qui est très bien) alors que la meilleure des pratiques financières passe par l’augmentatuon des revenus. Sur ce, bonne année à tous!
Marie-Christine Daignault / 10 janvier 2018 6h57
Merci @Marianne. :-) Bonne année 2018 ! - Marie-Christine
Marianne Pereira / 9 janvier 2018 14h36
Excellent billet, qui résume très bien les pratique simples et oh combien efficaces pour être maître de son portefeuille. On fait des plans et des recherches poussées pour tellement de choses : notre prochain voyage, notre prochain achat dispendieux (voiture, ordinateur ou autre) et pourtant on prend si peu de temps pour se faire un plan pour gérer notre argent. On change ça en 2018!

Partagez ce billet