7 sujets à surveiller pour bien gérer vos affaires


Pourquoi les scruter à la loupe?

Joëlle Noreau | Économiste principale | Mouvement Desjardins

Sur quoi devez-vous garder l'œil cette année pour la bonne marche de votre entreprise? Ce qui se passe chez nous et ailleurs reste indissociable de votre réussite.  

Voici un survol des principaux thèmes économiques à mettre sous votre loupe et pourquoi vous avez intérêt à les scruter.

1- Évolution du dollar canadien
Plusieurs facteurs pourraient avoir une influence sur le huard. Il y a notamment des hausses éventuelles des taux directeurs par la Banque du Canada et l'aboutissement, ou non, de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Les surprises économiques pourraient générer de la volatilité sur la devise.

Pourquoi surveiller le dollar canadien? 
  • Il influence le coût des produits que vous importez.
  • Sa variation a un effet sur votre marge bénéficiaire (à la hausse ou à la baisse).
  • Sa hausse rend les produits des concurrents étrangers (produits importés) moins coûteux, ce qui peut désavantager votre entreprise.
2- Polyvalence des employés dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre
Le marché du travail se resserre et le taux de chômage au Québec est passé sous la barre de 6,0% au cours de 2017. Ce taux fracasse les records atteints depuis plus de 40 ans. La population vieillit, la main-d'œuvre aussi, ce qui cause des problèmes de recrutement de plus en plus aigus. Les entreprises sont touchées au premier chef par cette question.

Pourquoi rendre les employés plus polyvalents? 
  • Les arrêts ou le ralentissement des activités sont évités lors du départ d'un employé parce qu'un collègue prendra le relais, du moins temporairement.
  • La motivation augmente en évitant la monotonie de certaines fonctions.
  • Le sentiment d'appartenance se renforce, car les employés sentent qu'ils jouent un rôle important dans le maintien des activités.
  • Les nouvelles technologies nécessitent de nouvelles habiletés.
3- Renégociation de l'ALENA
Les négociations tenues en 2017 n'ont pas porté leurs fruits et elles ont permis de prendre connaissance des exigences américaines qui concordent mal avec l'agenda des négociateurs canadiens et mexicains. L'enjeu est de taille puisqu'un peu plus de 70% des exportations internationales du Québec sont destinées aux États-Unis.

Pourquoi surveiller les négociations?
  • Si vous exportez aux États-Unis, le résultat jouera sur votre relation avec vos clients américains. 
Comment s'y préparer?
  • Communiquer avec vos clients pour vérifier la solidité de votre relation d'affaires.
  • Travailler selon les critères qui la composent, comme le prix, la qualité du produit ou du service après-vente, votre capacité d'adaptation aux spécifications du client, la facilité de faire des affaires, l'unicité du produit, etc.
  • Définir le point de rupture dans vos relations d'affaires.
  • Diversifier la destination de vos exportations. Des organismes locaux et gouvernementaux proposent de l'aide pour la prospection des marchés ailleurs dans le monde.
... et 4 de plus
Bien évidemment, il faudra regarder de près les hausses éventuelles des taux directeurs de la Banque du Canada et de la Réserve fédérale, l'évolution du dollar américain, le bon tonus général de l'économie mondiale et les prix de l'énergie.

Vous aimerez lire aussi:


Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet