3 vérités à connaître pour bien préparer sa succession


Une planification efficace vise à vous faire profiter au maximum de votre patrimoine aujourd'hui et à vos héritiers ensuite.

Angela Iermieri* | Planificatrice financière | Mouvement Desjardins

Succession: voilà un mot qu'on aimerait ne jamais prononcer. Mais, inévitablement, il faudra bien y penser un jour ou l'autre. 

Voici quelques faits qui vous convaincront peut-être de passer à l'action.

Vérité no 1 : pas besoin d'être riche pour faire un inventaire de vos biens.

L'inventaire des biens est un outil qui permet de faire le recensement de votre patrimoine, dont : 
  • les investissements; 
  • les biens immobiliers; 
  • les contrats d'assurance;
  • les dettes.
L'objectif : avoir un portrait clair de ce que vous détenez,répertorier vos actifs et mesurer l'ampleur de votre patrimoine. Peu importe le montant de vos avoirs et de vos dettes, l'inventaire des biens donne l'heure juste. De plus, l'information qui s'y retrouve facilitera la tâche de vos héritiers, le temps venu, en ayant accès aux données concernant l'emplacement de vos documents importants et des professionnels à contacter.

Vérité no 2 : connaître la facture fiscale permet de faire de meilleurs legs

Puisqu'au moment du décès, la loi suppose que tous les biens sont vendus à leur valeur au marché, certains biens (placements, résidence secondaire, etc.) seront imposés sur le gain en capital présumé. 

Une planification efficace vise à vous faire profiter au maximum de votre patrimoine aujourd'hui et à vos héritiers ensuite.

Votre conseiller, accompagné au besoin de partenaires Desjardins, aura ainsi tout en main pour élaborer votre bilan successoral, vous proposer des stratégies payantes afin d'augmenter la valeur nette du patrimoine légué, de réduire la facture fiscale et de ne pas nuire à l'équité entre les héritiers.

La facture fiscale pourrait venir diminuer considérablement la valeur des legs. Mettre en place les stratégies appropriées reste la meilleure façon d'éviter que les héritiers se retrouvent sans liquidités ou même que la succession devienne déficitaire

Le bilan successoral présente un double avantage. D'un côté, il propose un portrait clair de votre situation, ce qui facilite grandement l'établissement de vos volontés et la rédaction de votre testament. De l'autre, jumelé à l'inventaire des biens, c'est la façon idéale de répertorier l'ensemble des informations financières essentielles vous concernant, pour vos héritiers. 

Vérité no 3 : la communication est le ciment d'un bon bilan

Garder votre conjoint, de même que vos héritiers informés et à jour sur le transfert de votre patrimoine,ainsi que sur la documentation et les renseignements importants facilitera le règlement de la succession.

En parler ouvertement avec vos proches, votre famille et votre conseiller reste la meilleure façon d'éviter bien des soucis, maintenant et plus tard.


* Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés (25)

André et Éliane Malo / 1 juillet 2018 13h58
Merci pour tous les bons conseils fournis dans l'article "3 vérités à connaître pour bien préparer sa succession". Elles sont très pertinentes et nous sommes préparés pour cet étape. Nous avons apprécié et nous vous en remercions. Bonne journée. Éliane et André
Monique Couture / 15 juin 2018 9h04
Bonjour,mon père est décédé en 2016 en laissant 2 fiducies testamentaires. J'ai cherché dans vos chroniques de l'information qui n'était que fragmentaire. Pourquoi n'en parlez-vous pas davantage? Heureusement que mon conseiller était proactif et me donnait l'information dont j'avais besoin. Ce fut long, mais Monsieur Lebeau a été très professionnel et d'une grande patience. Merci.
Normand Blouin / 13 juin 2018 18h01
Bonjour Je recevrai un héritage et ma question est: Est ce préférable de payer mon hypothèque à son terme ou de placer l’argent dans divers fonds??? J’ai une pénalité si je paye l’hypotheQue avant son terme .. quelle serais la meilleure solution . Merci
Annie Desrosiers / 13 juin 2018 15h10
Important de garder en tête que le conseiller Desjardins n'est pas habilité à donner des conseils juridiques. La pratique du droit étant réservé aux notaires et aux avocats. Seul le testament notarié n'a pas à subir de vérification au tribunal. Alors, à vos notaires, tous, partez!
Gaétan Béliveau / 13 juin 2018 14h21
Bonjour, Je trouve que le document de référence « l’inventaire des biens » est très bien fait. J’ai utilisé une version précédente pour mon usage personnel. J’aimerais faire la suggestion suivante : ajout d’une section relative aux mots de passe que nous utilisons à maintes occasions (comptes personnels, AccèsD, Facebook, factures en ligne, etc.). Lors du décès d’une personne, nos êtres chers, nos héritiers et notre exécuteur testamentaire sont souvent aux prises avec des outils en ligne que nous avons utilisés et qui restent ouverts lors de notre grand départ. Il est alors difficile de fermer ces comptes sans connaître les mots d’en passe. Merci de recevoir cette suggestion.
chrystiane doray / 13 juin 2018 14h00
comment vendre ma maison principale de mon vivant a mon fils. Il reste une hypotheque de 80,000.00 qu il devra assumer. Je doit m attendre a quoi comme problemes ?
André Gravelle / 13 juin 2018 13h48
La Caisse offre-t-elle des services professionnels dans ces domaines? Combien ces services coûtent-t-il?
Alai Petit / 13 juin 2018 13h47
Concernant un outils
Lyette Lafrance / 13 juin 2018 13h27
Est-ce q’ont faire son propre testament?
Gilles Côté / 13 juin 2018 13h25
J'ai déja un testament et j'ai déjà un conseiller financier.merci Il me reste juste mon pré-arrengement funéraire à faire et a payer l'an prochain.
Claude Lemire / 13 juin 2018 11h59
L'étape numéro 1 est un testament récent dont le ou les liquidateurs (liquidatrices) sont préalablement avisés et consentants.
Leblanc Diane / 13 juin 2018 11h17
Un document papier ou électronique serait utile pour nous aider à tout répertorier. Savez-vous s’ en existe un?
François Choquette / 13 juin 2018 11h16
J'ai une interrogation concernant la notion de "valeur au marché" dont on parle au point numéro 2. Que se passe-t-il dans le cas de la vente de ma résidence principale, légué à mes enfants à mon décès. L'évaluation municipale est d'un montant "X", mais une évaluation indépendante faite par un expert, en établit la valeur marchande à, disons, "X + $50,000. Si la vente se fait à X+50,000, les héritiers seront ils imposés sur ce 50,000?
Marc La Fontaine / 13 juin 2018 11h03
C'est bien mais au décès de ma mère, il y a quelques années, la caisse Desjardins m'avait fourni une "genre" de liste de vérification par étape pour aider le liquidateur... Cela m'avait aidé grandement. Je vous suggère de renouveler ce service.

Partagez ce billet