Protégez-vous vraiment vos informations personnelles?


Partager volontairement ses informations personnelles comme ses données bancaires peut entraîner des dépôts ou des virements frauduleux.

Karine Benoit | Mouvement Desjardins

Utilisez la technologie adéquatement pour protéger votre identité.

Prêtez-vous au jeu pour vérifier si vos réactions sont de nature à vous protéger contre les fraudes.

1. Un ami vous demande votre numéro de carte bancaire et votre numéro d'identification personnel (NIP) en vous disant qu'il fera un dépôt d'argent dans votre compte pour vous aider. Comment réagissez-vous?
a. Vous refusez net, la sécurité avant tout.
b. Vous hésitez et, pour éviter de répondre, vous changez de sujet.
c. Vous acceptez, c'est votre ami après tout.

Réponse : a.
Vous expliquez tout de même à votre ami pourquoi! Partager volontairement ses informations personnelles comme ses données bancaires peut entraîner des dépôts ou des virements frauduleux. Vous pourriez alors être tenu responsable de ces transactions et vous pourriez devoir rembourser les sommes liées à cette fraude puisque vous avez donné volontairement vos données bancaires. 

2. Vous recevez un message texte dont vous ignorez la provenance ou un message non sollicité par un réseau social. Quelle est votre première réaction?
a. Vous répondez immédiatement pour connaître la raison de cette communication.
b. Vous n'allez pas plus loin, vous supprimez le message immédiatement.
c. Vous ne savez pas quoi faire, vous fermez les yeux en espérant que rien de cela ne soit arrivé.

Réponse : b. 
Le fraudeur espère une réponse qui lui confirmera la validité de vos coordonnées. Il aura aussi prévu qu'un simple clic sur le lien d'un message frauduleux pourra infecter votre cellulaire ou votre ordinateur par un logiciel malveillant. Si vous êtes à l'aise de faire une capture d'écran du message, transférez-le à protection@desjardins.com avant de le supprimer. 

Nouveauté!
Les fournisseurs de téléphone mobile offrent maintenant un numéro unique, soit le 7726, permettant à leurs clients de transférer les textos frauduleux. Le but est de protéger tous les clients en désactivant l'envoi à la source.

3. Vous recevez un courriel inhabituel. Laquelle des actions suivantes faites-vous?
a. Vous vérifiez si l'adresse de courriel de l'expéditeur vous semble connue et conforme aux standards habituels, notamment après l'arobas (@).
b. Vous scrutez à la loupe la raison invoquée pour vous faire réagir de manière impulsive afin d'éviter de fournir des informations confidentielles.
c. Vous déplacez votre curseur sur le lien hypertexte, sans cliquer sur le lien, afin de vérifier si l'adresse du lien correspond à l'entreprise de l'expéditeur, s'il se présente comme tel.

Réponse : Toutes ces réponses sont bonnes.
Elles font partie des vérifications à effectuer pour vous protéger lorsque vous recevez un courriel douteux.

4. Un concours est toujours attirant. Sur les médias sociaux, ça semble encore plus facile, il est même parfois partagé par un ami. Vous y participez ou non?
a. Oui! Vous vous laissez emporter et vous inscrivez tout ce que le formulaire demande : nom, adresse de courriel, numéro de téléphone, etc. Il faut ce qu'il faut pour courir la chance de gagner. 
b. Vous vous inscrivez sans attendre et vous partagez avec les amis. Tout le monde peut en profiter.
c. Vous vous assurez que la source est fiable et connue avant de décider si vous participez. Vous ne partagez que si vous êtes rassuré pour le volet sécurité.

Réponse : c.
Sur les médias sociaux, on est entre amis. On jase, on se transfère des pages intéressantes. Les fraudeurs misent justement sur la nature des médias sociaux, soit le visionnement et le partage, pour obtenir certaines informations personnelles. Alors qu'il semble naturel d'afficher librement des statuts et des moments de vie et d'inscrire des informations personnelles, elles risquent pourtant d'éveiller l'intérêt des fraudeurs, comme le numéro de cellulaire ou nos liens familiaux par exemple.

5. Connaissez-vous les principales raisons invoquées dans une tentative de fraude?
a. L'appât du gain.
b. Le sentiment d'urgence.
c. L'illusion d'un problème.

Réponse : Toutes ces réponses sont bonnes. 
Ces 3 raisons sont fréquemment utilisées par les arnaqueurs pour vous faire tomber dans le panneau. Parfois une, parfois les trois. Et ce sur quoi ils misent, c'est le caractère inattendu de leur «attaque». Vous ne vous attendiez pas à vous faire proposer une offre alléchante ou à avoir un problème avec votre compte bancaire, par exemple, ce qui vous incite à agir rapidement, sans prendre le temps d'évaluer la situation.  

Si vous croyez être victime d'une fraude, communiquez rapidement avec votre institution financière et signalez-la au centre antifraude du Canada et à la police.

Vous aimerez aussi lire :

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Commentaires publiés (21)

Philippe Beaudoin / 25 avril 2018 1h42
Je recevais souvent ce genre de texto un moment donné je me suis tanné j'ai répondu en me servant de ma tête j'ai dit que j'étais pas avec Desjardins et le con il m'a cru faut croire parce que je me fais plus achaller
Mathieu element / 19 avril 2018 16h34
Aucun je veut juste voir mes sous .
Chantal lussier / 18 avril 2018 11h24
Beaucoup d’hameconnage circule également sur Kijiji et Indeed . Style ( mystèry shopper) De faux emploi sont offert. On vous demande vos informations bancaires pour y verser une sommes d’argent, puis on vous demande de retirer cette somme pour la transférer dans un autre institution bancaire moyennant de garder un certain pourcentage. C’est sommes proviennent de compte qui ont été arnaqué et vous avez participé sans le vouloir à cette fraude. Attention vous pourriez être tenu responsable
Marie-Christine / 13 avril 2018 14h21
Bonjour Jean-François. Desjardins utilise l'authentification à 2 facteurs (mot de passe à usage unique ou one time password). Nous demandons une authentification basé sur le risque. Ainsi, certaines personne peuvent se voir demander un mot de passe temporaire envoyé par SMS ou autres. Bonne journée - Marie-Christine
Marie-Christine / 13 avril 2018 14h19
Bonjour Jean-François. Desjardins utilise l'authentification à 2 facteurs (mot de passe à usage unique ou one time password). Nous demandons une authentification basé sur le risque. Ainsi, certaines personne peuvent se voir demander un mot de passe temporaire envoyé par SMS ou autres. Bonne journée - Marie-Christine
Marie-Christine / 13 avril 2018 14h00
Bonjour @Monique. Il arrive parfois que les fraudeurs usurpent un numéro de téléphone. Donc, le faux numéro n’appartient à personne ou a été fraudé. Il est aussi rare que le fraudeur réutilise le même numéro. Ainsi, bloquer le numéro est une action correcte, bien qu'avec peu de portée pour prévenir d'éventuelle tentative de fraude. Bonne journée - Marie-Christine
Jean-François Héon / 13 avril 2018 7h21
À quand la possibilité d'ajouter une authentification à deux facteurs comme sur Google, Microsoft, Facebook avec un code à 6 chiffres qui change à tous les 30 secondes et qui peut être communiqué par SMS?? Disons que si quelqu'un révèle son mot de passe par insouciance le fraudeur devra en plus obtenir ce code éphémère pour se connecter a distance.
Monique Langlois / 13 avril 2018 6h15
Avant de supprimer le numero de téléphone de l’inconnu fraudeur, je bloque son numero Est-ce la chose à faire ? Merci
Galit / 21 mars 2018 14h00
Bonjour Raymond! Merci pour votre message. La procédure de connexion à AccèsD a été mise en place afin de maintenir nos hauts standards en matière de sécurité. L'affichage de votre phrase personnelle et de votre image vous permet de confirmer que vous êtes sur le site véritable d'AccèsD ou d'AccèsD Affaires. En l'absence de l'un ou l'autre de ces éléments, n'entrez jamais votre mot de passe. Pour en apprendre plus sur les paramètres de sécurité du site AccèsD, je vous invite à visiter notre site Web à https://www.desjardins.com/securite/pratiques-securite/index.jsp
Raymond Huot / 15 mars 2018 22h33
Bien d,accord avec M.Jean Yves Bouchard ci -dessous une question secrète devrait être posée à chaque fois qu'on veut accéder au compte.Les autres institutions banquaires le font....
Marie-Christine / 15 mars 2018 9h18
Bonjour @Jacqueline. Dans le menu en haut à droite de la page, il y a deux cases avec un A à l'intérieur. Le premier est pour réduire (avec le -) et l'autre pour augmenter (avec le +). Bonne journée ! - Marie-Christine.
ANDRÉ HAYES / 15 mars 2018 9h01
cette brochure concu par caisse desjardins est super. L,an passé en avril j'ai eu un harmorcage d'argent en fin avril 2017 depuis la république dominicaine et soyez assuré que le systeme se sécurité des caisses DESJARDINS est excellent,j'ai été rembourser apres leur enquete pour une somme d'environ 500 dollars,surtout faite attention a bien lire vos courriels car desjardins m'avait averti la premiere fois d'encaissemnt d'un premier montant qui n'était pas un retrait de moi et par sécurité desjardins a bloqué mon compte apres que je les ai appelé une premiere fois.Probablement on a clonné ma carte débit,il parait que c'est fréquent en république dominicaine alors revisé quotidionnement votre compte et agissez quand le systeme alerte desjardins vous avise.. ANDRÉ HAYES
REJEAN LESSARD / 14 mars 2018 16h27
Le meilleure systeme que j'ai eu pour la securiter des transaction était un nip a 7 chiffre dont 4 devait etre donné a chaque transaction et jamais les meme 4 chiffres exemple mon nip a 7 chiffre serait 4 9 2 7 3 5 7 lors d'une transaction il vont demander de donner le premier chiffre le 3 ieme chiffre le 4 chiffre et le dernier donc sur le terminal cela va etre _ X _ _ X X _ la prochaine transaction il peuve demandé exemple X _ _ X _ x _ et ainsi de suite donc meme si un fraudeur a votre nip a 4 chiffres il ne pouura pas l'utiliser pour la prochaine transaction car ce ne sera pas les memes chiffres demandés
André Chalifour / 14 mars 2018 14h24
Une fois j'ai été piégé, mais, je m'en suis sorti après 2o minutes. Il finissait par dire des sottises et, qu'il voulait entrer dans mon ordi, CE QUE J'AI REFUSÉ DERECHEF.
Jacqueline C..Bouchard / 14 mars 2018 9h38
Comment augmenter la grosseur des caractères des textes à lire.
Michèle Perron / 13 mars 2018 16h37
À Solange Gagnon. Définition de lien hypertexte : Un lien hypertexte, appelé parfois “hyperlien” ou plus simplement “lien” dans le monde du web, est un élément d'une page web qui, lorsque l'internaute clique dessus, dirige celui-ci vers une autre page web.Cet élément peut être une image (une photo, un bouton), un texte ou une zone de la page. Dans l’article ci-dessus, les liens hypertextes sont les textes soulignés et en vert.
Martine Spénard / 13 mars 2018 15h22
J'ai la même question concernant la réponse du #3 C ,je ne comprends pas c'est quoi.Merci.
Solange Gagnon / 13 mars 2018 12h34
Question: À votre point 3-c vous dites de déplacer le curseur sur l'hypertexte pour vérifier...Jetc... Je ne suis pas certaine de comprendre ce qu'est l'hypertexte donc je ne saurais pas où mettre le curseur... Merci.
Simon L'Heureux / 13 mars 2018 12h14
Excellente initiative de conscientiser les gens a ce fléau que sont les fraudes par internet.
JEAN-YVES BOUCHARD / 13 mars 2018 12h13
Bonjour, Je suis membre de laisse pop (20049) et j'ai été victime à l'été 2017 de hameçenage mais je me'en suis aperçu juste en temps. Cependant, j'ulise toujours le même ordi. mais lorsque j'utilise access D on ne me demande pas toujours ma réponse à mes questions secrètes. D'autres entreprises comme la Capitale assurance me demande les répondes de mes questions secrètes et ce qui est bien car je les modifie et je les imprime à chaque fois, ce qui me demande beaucoup d'énergie, à mon avis on devrait modifier votre système afin de limiter les accès en demandant toujours une question secrète. Merci!
Berthe D’Amour Lacelle / 13 mars 2018 11h06
Merci beaucoup! On est jamais trop prudent.

Partagez ce billet