8 étapes pour devenir un investisseur autonome


Bien se connaître en tant qu'investisseur aide à faire des choix de placements selon son profil d'investisseur.

Angela Iermieri| Planificatrice financière | Mouvement Desjardins

Vous aimez l'autonomie et l'idée d'être aux commandes pour investir? Suivez le mode d'emploi.

Entre le désir et la réalité, il faut d'abord prévoir une période d'apprentissage pour comprendre les rudiments du monde de l'investissement afin de gérer, en partie ou en entier, son portefeuille. 

L'investisseur autonome débutant a le choix d'y aller graduellement, en gérant seulement une partie de ses placements lui-même afin de se familiariser avec le processus.

Étape 1 : Bien connaître les principes du placement. 
  • Comment fonctionne la bourse? 
  • Que représentent les principaux indices boursiers ? 
  • Quelle est la différence entre une action, une obligation ou des titres de fonds d'investissement ? 
Ce sont là quelques exemples de connaissances de base à acquérir. 

Connaître leurs caractéristiques, le risque encouru, la liquidité et le rendement potentiel facilite le choix de placement qui vous convient. 

Comme investisseur autonome, vous êtes seul aux commandes. Soyez certain d'avoir les compétences et le temps nécessaire à consacrer à: 
  • choisir vos placements;
  • suivre l'évolution des marchés; 
  • revoir la répartition de l'actif de votre portefeuille;
  • faire face aux soubresauts des marchés.

Étape 2 : Préciser votre niveau d'engagement en investissement.
  • Voulez-vous suivre des titres quotidiennement ou suivre l'actualité?
  • Prévoyez-vous faire plusieurs transactions par mois, par jour?
Déterminer le degré d'engagement à y consacrer aide à choisir les types de produits de placement qui correspondent à vos besoins. 

Par exemple, négocier des titres boursiers spécifiques demande un plus gros investissement de votre temps en recherche et en suivi. Ce sera le contraire si vous préférez l'expertise des gestionnaires de portefeuilles en optant pour des fonds de placement, des fonds négociés en bourse (FNB) ou indiciels. 

Chaque type de placement a ses propres caractéristiques, c'est pourquoi il est essentiel de maîtriser l'étape 1 avant de faire ses choix.

Étape 3 : Ouvrir un compte dans une firme de courtage en ligne.
Investisseurs débutants ou avertis, passifs ou très actifs, optez pour la plateforme de transactions qui offre les fonctions qui vous aident le mieux à négocier efficacement, selon votre connaissance des marchés et la fréquence de vos transactions.

Étape 4 : Établir votre profil d'investisseur et votre stratégie d'investissement.
  • Pourquoi investissez-vous (projet, durée)?
  • Qu'attendez-vous de vos placements: les revenus ou la croissance?
  • Avez-vous une bonne tolérance aux fluctuations des marchés boursiers ?
Bien se connaître en tant qu'investisseur aide à faire des choix de placements selon son profil d'investisseur.  C'est aussi une très bonne façon d'éviter de réagir trop rapidement aux fluctuations et de prendre de mauvaises décisions sur le coup des émotions.

Étape 5 : Bâtir votre portefeuille. 
Une diversification adaptée à votre situation consiste à choisir des placements de plusieurs classes d'actif, de styles de gestion, de secteurs économiques et de régions géographiques, en lien avec vos objectifs, votre horizon de placement et votre tolérance au risque.

Votre portefeuille sera ainsi plus résistant aux fluctuations des marchés. Lorsqu'une catégorie d'actif est à la baisse, les autres, qui évoluent dans des contextes différents, ne réagissent pas nécessairement dans le même sens. 

Des portefeuilles modèles adaptés à plusieurs profils sont souvent offerts par les firmes de courtage. Ils vous guident dans votre stratégie. 

Dans votre réflexion, n'oubliez pas de considérer les frais de transaction et les frais de gestion de certains types de produits.

Étape 6 : S'informer de ce qui se passe dans le domaine.
Restez à l'affût. Faites des recherches. Plusieurs études et analyses d'experts sont disponibles sur les plateformes de courtage. Elles présentent aussi des outils ou des formations. 

Étape 7 : Investir.
Effectuez les transactions. Respectez votre stratégie. Méfiez-vous de l'ami qui connaît tout. Faites preuve de patience. Oubliez les coups de circuit et ne sous-estimez pas la force de vos émotions.

Étape 8 : Gérer le portefeuille.
L'investissement n'est que le début. La gestion et le suivi du portefeuille et des marchés font ensuite partie de vos tâches récurrentes.  

Au menu : rééquilibrer votre portefeuille lorsque cela est nécessaire, surtout à la suite de fluctuations importantes, et déterminer le moment et le prix de vente en tenant compte de votre stratégie. 

Prêt à prendre les commandes ? Découvrez le programme Court@ge 18-30.

Vous aimerez aussi lire :

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet