Miser sur les gens pour réussir


Claude Bigras, président-directeur général de GDI Services aux immeubles

Isabelle Paradis | Collaboratrice

Habité depuis toujours par l'esprit entrepreneurial, Claude Bigras gère aujourd'hui GDI Services aux immeubles, une entreprise cotée en Bourse de plus de 20 000 employés. S'il est fier du succès obtenu, il l'accorde humblement aux employés qui l'entourent. 

Créée en 1926, GDI rayonne aujourd'hui à travers le Canada et les États-Unis. Elle offre une expertise d'entretien d'édifices, incluant le nettoyage, la gestion de l'énergie et plusieurs services techniques spécialisés. Au nombre de ses clients, elle compte, entre autres, des hôtels, des centres commerciaux, des usines agroalimentaires, des bâtiments industriels et des aéroports.

L'approche humaine
Pour Claude Bigras, président-directeur général de GDI depuis 2004, le succès en affaires résulte de deux éléments incontournables : la rigueur financière et le bien-être des employés. « Nous travaillons constamment à améliorer nos habiletés de gestion dans le but d'accroître l'aspect qualitatif du travail de nos employés », fait-il valoir. Selon lui, cette approche explique en bonne partie la réputation enviable dont jouit l'entreprise sur le marché. 

En plus d'offrir de bonnes conditions physiques de travail comme un environnement sécuritaire et des outils performants, GDI utilise les technologies les plus récentes pour faciliter la communication interne. Ainsi, les employés canadiens et américains peuvent communiquer ou suivre des formations par vidéoconférence. Le développement de ces innovations est d'ailleurs basé sur les besoins, les attentes et la réalité technologique des nouvelles générations.

« Il est important que les employés puissent se réaliser au travail, qu'ils aient des possibilités d'avancement, une sécurité d'emploi et qu'ils puissent compter sur le respect et la considération de la direction », estime Claude Bigras. 

Cette philosophie guide aussi les relations externes. Si l'entreprise jouit d'une portée nationale, elle mise surtout sur une approche locale, dévouée et personnalisée, afin de résoudre les problèmes et de contribuer à renforcer la réputation de ses clients. C'est pourquoi le PDG parle davantage d'établir des partenariats avec les clients que de conclure des affaires.

La conciliation affaires et vie personnelle
Qu'importe le jour ou l'heure, Claude Bigras est disponible. « GDI est imbriquée dans ma vie personnelle. Je suis toujours présent pour les gens. C'est ma façon de gérer mon stress », explique-t-il. Et il suffit de l'entendre parler de sa conjointe à moult reprises lors de discussions pour comprendre qu'il agit de même pour ses proches.

Questionné sur sa future retraite, le PDG s'exprime sans équivoque : « J'aime ce que je fais et les gens avec qui je le fais. Quand on trouve le bonheur, on y reste. Mon objectif est maintenant de gérer les risques et d'assurer la pérennité de l'entreprise parce que l'avenir de plusieurs personnes en dépend. »

Les 4 éléments clés pour créer de la valeur selon Claude Bigras
  • La croissance par des acquisitions structurantes
  • L'augmentation de la capacité de l'entreprise
  • L'optimisation des marges et des résultats (croissance organique)
  • L'investissement dans le bien-être des employés
GDI en bref...
Année de fondation : 1926
Nombre d'employés : Plus de 20 000
Localisations : 19 au Canada et 11 aux États-Unis
Indice boursier : Bourse de Toronto - GDI Integrated Facility Services Inc. - TSX : GDI

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet