5 pistes de réflexion pour bien diversifier vos placements


Combien de temps votre argent restera-t-il investi? Investir pour planifier un voyage ou épargner pour la retraite ne requiert pas la même stratégie de placement.

Au départ, votre stratégie de placement était bien réfléchie. Guidé par votre conseiller, vous avez choisi des placements adaptés à votre profil d'investisseur et à vos objectifs. Mais depuis vous avez apporté des changements. Presque rien, vous vous dites... Une occasion qui se présente, une acquisition ici, une vente là... Ces changements peuvent-ils avoir des répercussions sur votre stratégie de diversification? 

Voici 5 pistes de réflexion pour vous aider à évaluer si votre portefeuille est toujours bien diversifié.

1. Vos placements sont-ils choisis selon votre profil d'investisseur?
Vous connaître comme investisseur est à la base de votre stratégie. Si vous avez un conseiller, il vous aidera à redéfinir votre profil et vous guidera ensuite vers des produits de placements qui vous conviennent. Vous pourrez définir pour chacun de vos projets: 
Votre objectif 
Pourquoi placez-vous votre argent? Faire un voyage? Acheter une maison? Planifier votre retraite? 
 
Votre horizon de placement
Combien de temps votre argent restera-t-il investi? Investir pour planifier un voyage ou épargner pour la retraite ne requiert pas la même stratégie de placement.

Votre tolérance aux risques
Croyez-vous pouvoir tolérer des fluctuations des marchés boursiers au sein de votre portefeuille? Connaître votre niveau de tolérance est l'un des éléments qui vous permettra de déterminer le produit de placement qui vous convient. Dans certains cas, cela vous évitera de réagir trop rapidement aux fluctuations et de prendre des décisions ayant un effet négatif sur votre stratégie globale. 

Votre profil permettra également de déterminer votre équation, soit comment répartir les sommes investies par catégories d'actif (exemple : 60% en revenus fixes et 40% en actions). 

2. Vos placements sont-ils complémentaires? 
Un des principaux objectifs de la diversification est de limiter les risques, soit d'équilibrer les hausses et les baisses. Pour qu'elle soit efficace, il faut que les placements ne fluctuent pas tous dans le même sens au même moment. Par exemple, variez les échéances de vos placements pour faire face aux fluctuations des taux d'intérêt, ou encore choisissez des secteurs complémentaires.

3. Êtes-vous à l'aise avec les fluctuations de votre portefeuille? 
Pensez à investir dans différentes régions géographiques et divers secteurs économiques. Cette stratégie de placement peut réduire les effets de la fluctuation des marchés sur la croissance de vos placements et améliorer votre potentiel de rendement à long terme. Tous les marchés n'évoluent pas dans le même sens. Le marché canadien pourrait subir des pertes pendant que les marchés mondiaux augmentent, ou inversement. 

4. Avez-vous une grande quantité de produits de placement?
La complexité d'un portefeuille n'est pas nécessairement gage d'une bonne diversification. Le grand nombre de placements détenus pourrait nuire à votre stratégie globale tout en risquant de vous éparpiller. À chaque ajout, occasion ou nouveauté qui se présente, prenez le temps d'évaluer la pertinence par rapport à vos objectifs. Assurez-vous que tous vos produits de placement sont en lien avec votre stratégie.

5. Avez-vous une vue d'ensemble de vos placements?
Si vous cotisez dans plusieurs institutions financières (exemple pour un REER ou un CELI), demeurez à l'affût des limites de vos cotisations, car vous pourriez subir des pénalités. En ayant défini une stratégie de placement avec un seul conseiller, cela pourrait vous permettre d'éviter les doublons et ainsi de simplifier la gestion des produits de placement afin de vous assurer qu'ils répondent à vos objectifs.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet