Les familles au cœur de la mise à jour économique du Québec


À compter de 2019, le paiement de soutien aux enfants sera renommé l'Allocation famille.

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a présenté la mise à jour économique et budgétaire de son gouvernement. Certaines mesures visent à alléger le fardeau fiscal des familles et à venir en aide aux aînés. 

Voici un résumé de nos fiscalistes.

Bonification du montant maximal du paiement de soutien aux enfants pour le deuxième et le troisième enfant
À compter de 2019, le paiement de soutien aux enfants sera renommé l'Allocation famille. Le montant maximal accordé pour le deuxième et le troisième enfant sera bonifié de 500 $ et passera de 1 235 $ à 1 735 $ en 2019 pour chacun d'eux. Il continuera d'être indexé après 2019. Le versement de la bonification débutera en avril 2019.

Gel de la contribution additionnelle pour la garde d'enfants
À compter de 2019, le gouvernement propose le gel, au montant qui prévalait en 2018, de la contribution additionnelle demandée aux parents dont les enfants fréquentent un service de garde subventionné. Ainsi, la contribution additionnelle sera de 0,70 $ pour un revenu familial de 52 220 $ à 78 320 $, et la contribution additionnelle sera graduellement augmentée pour atteindre 13,90 $ à un niveau de revenu familial de 166 320 $. 

Les parents pourront profiter du gel lors de la production de leur déclaration de revenus 2019, et ceux qui ont choisi de payer la contribution additionnelle à même les retenues à la source pourront bénéficier de l'économie tout au long de 2019.
 
Instauration d'un crédit d'impôt remboursable pour le soutien des aînés 
Dès 2018, le gouvernement propose l'instauration du nouveau crédit d'impôt remboursable pour le soutien des aînés à l'égard d'un particulier âgé de 70 ans ou plus et résidant au Québec. Ce crédit, d'un montant maximal de 200 $ par particulier admissible, sera réduit de 5 % du revenu familial excédant 22 500 $ lorsqu'un seul conjoint est admissible et 36 600 $ lorsque les deux conjoints sont admissibles. 

Pour bénéficier du crédit, le particulier et son conjoint, le cas échéant, devront produire une déclaration de revenus pour l'année. Les montants seront indexés annuellement à compter de 2019.

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet