Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles

Tous les articles

Retrouvez des conseils d'experts et des bonnes pratiques pour améliorer votre santé financière.

Explorer les articles-
Afficher
Les plus récents
Inspirés par l'action d'Opération Nez rouge, nous sommes fiers d'y contribuer, à notre façon, en remettant encore cette année 1$ par participation bénévole. L'objectif : 50 000$.

Nous vivons tous un moment où nous manquons de rangement lorsque nous ne sommes pas carrément envahis par les meubles et les articles décoratifs. Avant de vous lancer dans de grandes rénovations, pourquoi ne pas d'abord redéfinir votre espace de vie?

Deux fois par année, le changement d'heure nous déstabilise d'une certaine façon. Renversons la tendance et utilisons-le comme rappel pour réaliser des tâches qui, avouons-le, sont souvent remises à plus tard.

De la «grosse business», Valérie et Rosalie Champagne en ont fait le nom de leur entreprise. Nées dans une famille entrepreneuriale, elles ont reçu en cadeau une belle confiance en soi, de l'ambition, des valeurs d'entraide et de travail d'équipe avec, en plus, du cœur au ventre pour s'accomplir pleinement.

Sur la planète entrepreneuriat, les mœurs sont en pleine mutation. Aux quatre coins du globe, les gens d'affaires s'organisent et innovent afin de trouver leur compte entre vie professionnelle et vie personnelle. C'est précisément dans ce contexte que l'habitat participatif (coliving), petit frère du cotravail (coworki ...

En bonne entrepreneure, Sabrina Caron sort de son patelin de Laurierville pour voir, s'inspirer, stimuler son intellect. S'extraire du quotidien pour mieux se démarquer dans son secteur de production, est-ce que ça vaut le coût?

Parmi les jeunes qui caressent le rêve de se lancer en affaires, peu réussissent à donner vie à leur projet. Au banc des accusés : le manque d'argent et l'isolement. À la rescousse : les programmes de finance solidaire.

En 2016, 70% des ménages québécois étaient endettés. Cette statistique, à première vue, peut faire peur. Les consommateurs québécois ont-ils raison de s'inquiéter?