Vous êtes ici : Accueil > Coopmoi > Blogues > Mes finances > Préparer sa retraite lorsqu'on est travailleur autonome

Mes finances

Blogue - Mes finances

25 janvier 2013
Préparer sa retraite lorsqu'on est travailleur autonome

Le nombre de travailleurs autonomes est en constante progression et, pour ces gens, cela implique une nouvelle façon de planifier la retraite. En effet, le travailleur autonome doit trouver les moyens de financer sa retraite sans compter sur un régime de pension d'employeur ou un REER collectif. Il devra compter sur ses propres ressources et sur une bonne gestion de ses finances afin d'atteindre l'autonomie financière à la retraite.

Sources de revenus de retraite

Les rentes des gouvernements offriront la base de ses revenus de retraite. Le travailleur autonome recevra la pension de la Sécurité de la vieillesse (SV) du gouvernement fédéral à partir de 65 ans (67 ans après 2023) et la rente de retraite du Régime de rentes du Québec (RRQ), disponible dès 60 ans.

Toutefois, s'il souhaite un niveau de vie confortable à la retraite, il devra se créer lui-même un fonds de pension, notamment en cotisant au REER. Mais, puisque les droits de cotisation au REER sont basés sur les revenus annuels nets de l'entreprise, le travailleur autonome est limité dans sa contribution à son REER. Le CELI serait, dans ce cas-ci, un choix intéressant pour bonifier son épargne retraite.

Conseils pratiques

En tant que travailleur autonome, une discipline s'impose pour préparer votre retraite et atteindre vos objectifs. Voici quelques conseils :

  • Prenez le temps de vous renseigner. Faites une simulation pour connaître les sources possibles de revenus à la retraite. Le SimulR, outil de simulation de revenus de retraite de la RRQ, peut vous aider. Fixez-vous des objectifs réalistes et réalisables, et n'oubliez pas de les revoir au fil des ans.
  • Prévoyez l'épargne au budget. Épargnez de façon systématique, c'est encore mieux! REER ou le CELI? Renseignez-vous auprès de votre conseiller à la caisse pour savoir lequel convient le mieux à votre situation.
  • Souscrivez à l'assurance invalidité. Cela assurera des entrées de fonds en cas de maladie et votre budget n'en sera pas affecté.
  • Renseignez-vous sur les crédits d'impôt et les déductions fiscales auxquels vous avez droit. Vous pourrez ainsi augmenter votre revenu net disponible et bonifier votre épargne retraite!

Êtes-vous travailleur autonome? Comment préparez-vous votre retraite?

Commentaires publiés (2)

Adnane El bakkouri / 21 février 2016 3h37
Je suis autonome et la pensée à ma retraite me fait beaucoup de peine
Adnane El bakkouri / 21 février 2016 3h21
Je suis autonome et la pensée à ma retraite me fait beaucoup de peine

Partagez ce billet

Précédent Suivant

À propos

Mes finances

Le blogue à suivre pour des explications claires sur la gestion de vos finances personnelles et des stratégies d'épargne et de placement pour assurer votre autonomie financière.

S'abonner